Stage volontaire pour récupérer des points, stage proposé par le procureur pour éviter une peine ou imposé par le juge en complément à une autre sanction, il existe plusieurs types de stages de sensibilisation à la sécurité routière. Ils ont un point commun : les frais sont à notre charge mais présentent le même contenu.

Qui ?

Un automobiliste qui souhaite récupérer des points qu’il a pu perdre. 4 points au maximum peuvent être récupérés.

Un automobiliste qui est en période de permis probatoire et qui s’est vu retirer au moins 3 points sur son permis devra effectuer ce stage obligatoirement. 4 points au maximum peuvent être récupérés.

Un automobiliste qui voudrait éviter une sanction judiciaire. Il n’y a pas de récupération de points possible.

Un automobiliste qui doit l’effectuer en plus d’une peine accordée. Il n’y a pas de récupération de points possible.

Où et combien ?

Ces stages peuvent être réalisés dans tous les départements, mais il est possible de trouver la liste de tous ces lieux directement dans la préfecture de la ville ou dans un bureau de police.

Quant à son prix, selon le centre dans lequel vous allez, le prix varie entre 100 et 280€.

Si vous devez faire un stage obligatoire mais que vous ne le faites pas : vous vous exposez à une amende de 135€, permis suspendu ainsi que la perte de voir l’amende remboursée. S’il s’agit d’une alternative à la poursuite judiciaire, les sanctions initialement prévues seront alors appliquées.

Comment ?

Le stage dure 2 jours de suite et dure 14 heures. Il repose sur l’étude d’accidents, les lois physiques et leurs conséquences sur le véhicule et la conduite ainsi qu’un questionnaire d’autoévaluation. Il ne doit pas être confondu avec un rappel au code de la route. Il s’agit d’un endroit d’écoute et de prévention routière, plusieurs thèmes seront abordés, et il aura pour but de changer le comportement de l’automobiliste et lui faire comprendre les dangers de la route.

Il est animé par un expert en sécurité routière et un psychologue tous deux diplômés.

Et après ?

Si votre stage a été effectué de manière volontaire, une attestation est remise et les points sont mis en place le lendemain du stage mais leur notification par lettre aura un délai d’un mois.

Si le stage a été obligatoire, une attestation est remise à la suite de celui-ci et l’attestation devra être adressée à l’autorité judicaire.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *